Fouch

C’est en 2018, suite à un accident de scooter qui l’immobilise plusieurs mois, que Geoffrey « Fouch » Foucher, décide de se consacrer pleinement à l’art, animé par le besoin absolu de créer. En 2019 et 2020, il passe plusieurs mois dans la région du Cap en Afrique du Sud. Cape Town, ville d’art, sera centrale dans la démarche de l’artiste : au besoin de créer s’ajoute celui de partager son travail, de susciter l’émotion chez l’autre.

Fouch s’inscrit dans une démarche du « recycl’art», passionné par l’idée de transformer les déchets du quotidien en œuvres d’art. Un carton deviendra une toile, une bouteille en plastique sera transformée pour intégrer une sculpture. Le travail de la ligne est central dans les créations de Fouch,à travers diverses techniques, allant du feutre à la découpe au laser, en passant par l’argile ou le béton.

Ses œuvres sont un jeu d’équilibriste, une ligne dans le vide sur laquelle s’accrochent des fragments de couleurs vives.

Plusieurs cordes à son arc, Fouch est aussi tatoueur. D’ailleurs, on reconnaît bien son style, le travail de la ligne, la finesse des traits et dans la réalisation. Comme si ses œuvres se retranscrivaient sur la peau.

Instagram :

SITE :